Qui suis-je ?

 

Mélanie, mono (def longue : enseignante de la conduite auto et en sécurité routière) depuis 14 ans, j’adore mon métier et j’adore encore plus mes élèves, j’ai également eu en stage des futurs monos, cotoyé des BAFM (déf. courte : formateurs de moniteurs).

Toujours monotrice et officieusement coach depuis trois ans, je m’occupe de personnes en situation de stress, face aux examens, face à la peur de conduire seul.

J’ai roulé (en auto-école) dans le 02, 22, 35, 60, 77 et le 93, dans une dizaine d’entreprises différentes, des centres d’examens différents et ô combien enrichissants pédagogiquement et personnellement.

 

J’aime apprendre de nouvelles techniques ainsi qu’étudier les comportements humains, et si y’a bien une chose qu’on nous apprend pas ou peu en formation c’est la gestion du stress des apprenants et des titulaires de permis.

 

Un élève qui a déjà ses propres raisons de stresser (dont l’ambiguïté d’être pressé de savoir conduire et savoir qu’il sera bientôt seul aux commandes) devient candidat lorsqu’on lui annonce son passage en examen, quelques-uns sont candidats dès les 1ères leçons mais ils ne sont pas les plus fréquents, on apprend ça sur le tas (et sur le tard). 

Ce candidat deviendra conducteur. Il sera stressé par l’abandon qu’il ressent en quittant l’auto-école, son manque de maîtrise, une formation parfois incomplète, la circulation, les nouvelles lois, sa nouvelle voiture et parfois parce qu’il n’a plus conduit depuis longtemps ou qu’il change de type de routes.

 

Et face à ça, nous, monos, sommes démunis, les techniques de manipulations de véhicule ne servent à rien, notre formation survole la gestion du stress. 

Sauf si on trouve les clefs (oui oui y’en a plusieurs) pour virer, du moins en partie, le stress à nos élèves.

Ce qui nécessitera de la part de cet enseignant, de vouloir apprendre, se documenter, se remettre en question et surtout vouloir s’adapter et apporter le meilleur à chacun de ses élèves.

 

Cela fait plusieurs années, que je me documente avec des praticiens tels que les psy, les orthophonistes (bisous Marie), ergothérapeuthes et psychomotriciens, des livres… enfin pour ce qui peut me tomber sur la dent, afin de toujours m’améliorer pour vous aider. Je suis tdah et maman d’enfants « zèbres », Dys et tdah… ce qui m’a poussé sans que je m’en rende compte vers les personnes pédagogiquement « hors cases ».

 

Je suis toujours en quête d’apprentissages. C’est avec plaisir que je recevrais vos remarques, suggestions, idées, tout est bienvenu afin d’améliorer et d’étoffer ce blog… et… mes propres connaissances…

 

Aujourd’hui, je vous propose donc le blog afin de vous guider dans vos problèmes d’apprentissages et de stress face à la route.

 

Mel (reste zen)